Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 12:35

Bimensuel édité par Mondadori France

 

cover Guerres-Histoire-n°10

 

 

La couverture de ce dixième numéro de Guerres & Histoire – déjà ! – nous présente sans ambiguïté la teneur du dossier principal : « La guerre de Cent Ans - Les clefs d’une révolution militaire ». Vingt-quatre pages, pas une de plus, pas une de moins, pour décortiquer l’art de la guerre au Moyen-Âge et les tactiques employées par les différents partis engagés dans ce conflit, qui dura exactement cent seize ans. De nouvelles armes apparaissent, comme les premiers canons, l’utilisation massive de fantassins ou encore le longbow (l’arc long). Du fait des recompositions incessantes des alliances et des allégeances, la guerre de Cent Ans fut de celles qui requirent le plus d’aptitudes de la part des généraux en chef. Non seulement il leur fallait être capable de conduire leur armée lors des batailles rangées, mais  ils durent également démontrer leur science des raids en terres ennemies ou encore de la poliorcétique, les sièges de places fortes représentant alors la majorité des affrontements. Parmi les grandes figures militaires de cette époque, citons, entre autres, le « Prince Noir », Bertrand du Guesclin, Robert Knolles, Henri V, John Talbot, le duc de Bedford et le comte de Clermont. Jeanne d’Arc présente bien sûr un cas à part, abondamment traité par la littérature et le cinéma (cf. « Jeanne, héroïne aux voix multiples » p. 98-99). Le point fort de ce dossier est de montrer les répercussions importantes qu’eurent toutes les réformes des outils militaires sur les champs économique, politique et social. Comme le résume Jean Lopez dans son éditorial, l’effondrement de la chevalerie à Crécy ou Poitiers précipite la chute du système féodal, la montée de l’infanterie impose le peuple comme un nouvel acteur politique à part entière, et l’arrivée de l’artillerie renforce le pouvoir royal, son autorité et sa fiscalité.

 

Toutefois l’article à ne pas louper de ce nouveau Guerres & Histoire est sans conteste l’interview de Zvika Gringold réalisé par Eitan Haddok, qui revient sur son combat d’anthologie mené au Golan en octobre 1973. À la tête de seulement quelques chars, le lieutenant israélien Gringold réussit en effet à tenir à respect pendant un jour entier plusieurs centaines de blindés syriens. Ou comment une infériorité numérique accablante ne signifie pas toujours forcément la défaite… Un témoignage stupéfiant !

 

 

 

Par Matthieu ROGER

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite