Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 17:51

Éditions Tallandier, 2007

 

 

Baroudeur, officier, champion de polo, héros, prisonnier, évadé, reporter de guerre, écrivain, homme politique, à vingt-cinq ans, Winston Churchill est déjà tout ça à la fois. À vingt-cinq ans, la vie du jeune Winston Churchill est déjà un grand roman d’aventure. 

Ce livre écrit en 1930 parle d’une époque révolue où la première déflagration mondiale n’a pas encore ôté à la guerre son romantisme aveugle, ou les voyages au long court sont comme de paisibles confinements et ou l’Angleterre règne encore sur un Empire éclatant, lumière d’un monde en paix.

Pour notre plus grand plaisir, Winston Churchill nous compte son enfance puis sa jeunesse sans que ne pèse le jugement de l’homme mature qui écrit ses jeunes années. Il nous partage sans filtre les sentiments fougueux et insouciants qui habitent ce jeune officier un peu turbulent, rêvant d’aventure et de gloire. La finesse de la plume et l’humour de l’auteur font de ces mémoires une épopée délicieuse, une œuvre littéraire à part entière – on notera que l’auteur recevra le prix Nobel de Littérature en 1953.

 

Ce qui frappe le lecteur, au-delà de son insolente envie d’aller risquer sa peau à l’autre bout du monde, c’est la liberté avec laquelle le jeune Winston entreprend sa vie. Chacune de ses extraordinaires aventures, à Cuba auprès de l’armée Espagnole, en Inde, ou Soudan ou en Afrique du Sud au service de sa Majesté, le jeune Winston est aller s’y fourrer lui-même ! C’est à l’aide d’une volonté farouche, d’une force de caractère inexpugnable et d’une débrouillardise hors norme qu’il se forge le destin d’un aventurier héroïque. 

De ses aventures, le jeune officier, journaliste tire à l’époque de brillants articles et même des ouvrages à succès. C’est aussi à cette époque qu’il se crée ses premiers succès politiques, vite suivis d’échecs qui se couronneront finalement par une entrée au Parlement. 

Un esprit libre, un courage physique exceptionnel et une volonté de fer habitent cette jeunesse au panache d’un autre temps, qui forgent le destin d’un des plus grands hommes qui ait foulé notre mémoire. Churchill est un géant, un monument dont il faut visiter les fondations pour appréhender l’entièreté de ce colosse aux pieds d’acier. 

 

 

Par Nicolas Saint Bris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite