Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 17:00

Coédition Passés composés & Ministère des Armées, 2019

 

 

En lançant en 2019 cette nouvelle collection Mondes en guerre, les éditions Passés composés et le Ministère des Armées se jettent un immense défi, à savoir « explorer la diversité des pratiques guerrières sur tous les continents depuis la préhistoire jusqu'à nos jours ». Rien de moins ! L’enjeu est donc de taille encyclopédique, avec deux premiers tomes respectivement dédiés à la période allant de la préhistoire jusqu’à la fin du Moyen Âge et à celle entre le XVe et le XIXe siècles. Deux prochains tomes viendront compléter ce panorama, l’un consacré aux guerres impériales et mondiales (publication prévue en mai 2020), l’autre aux conflits contemporains. C’est sur le premier opus que porte aujourd’hui notre regard.

 

Découpé en sept grandes parties intitulées Naissance de la guerre, L’Orient et les Grecs, L’évolution de la guerre, L’heure de Rome, La guerre dans un monde en transformation, L’Occident médiéval et Les Orients médiévaux, c’est celui qui couvre de loin la chronologie la plus large. Sept cents pages au cours desquelles dix historiens abordent les différentes armées et révolutions militaires. Le tout sous la direction de Giusto Traina, dont nous avions publié sur ce site une chronique de son excellent ouvrage Carrhes, 9 juin 53 av. J.-C. – Anatomie d’une défaite. Rehaussée par la magnifique iconographie rassemblée par Anne Mensior, les auteurs proposent ici un voyage fouillé à travers les siècles, retraçant l’évolution des tactiques militaires, de la littérature stratégique et poliorcétique, de l’armement, des conflits interethniques et interétatiques, et ce dans une perspective s’exonérant de tout européo- ou occidentalo-centrisme. L’occasion notamment de déplacer notre focale au Moyen-Orient et en Asie, où les guerres furent toutes aussi atroces et des empires tout aussi étendus qu’autour du bassin méditerranéen. Ghengis Khan et Tamerlan en sont deux des exemples les plus célèbres. L’occasion également de revenir sur des entités politiques ayant compté dans l’histoire de notre monde et pourtant aujourd’hui méconnues, à l’instar de l’empire byzantin (395-1453) ou encore la dynastie des Song en Chine (960-1279). Un panorama gigantesque à mettre entre les mains de toute personne intéressée par l’histoire militaire, qui démontre à quelle point l’histoire de notre humanité s’est forgée essentiellement à travers la violence permanente des logiques guerrières.

 

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite