Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 14:47

Éditions Harper Voyager, 2011


cover-dance-with-dragons.jpg

 

 

Ce monument de la fantasy nous projette au cœur des complots et intrigues politiques qui décideront de l’avenir du Royaume de Westeros. À l’est, au-delà des mers, Daenerys, dernier rejeton de la lignée des Targaryens, règne sur la cité de Meereen, assiégée par une coalition des états esclavagistes. Nombreux sont ceux qui cherchent à la rejoindre, qui pour prétendre à sa main, qui pour s’en faire une alliée de prestige. Parmi eux figure le nain Tyrion Lannister, qui, sa tête ayant été mise à prix, s’est échappé de la capitale Port-Réal. Il est désormais condamné à mort pour l’assassinat de son neveu, le Roi Joffrey. Même si Tyrion n’a pas commis ce régicide, il n’en a pas moins profité pour envoyer ad patres son propre père, Lord Tywin. Un Lannister paye toujours ses dettes…

Au nord des Sept Royaumes se dresse l’immense Mur de glace, sur lequel veillent les frères noirs de la Garde de Nuit. Leur commandant en chef, Jon Snow, bâtard de la famille des Starks, n’a pas la tâche facile. Il doit affronter des ennemis tant au sein de sa confrérie qu’au-delà du Mur, où les armées sauvages se massent pour un assaut décisif.

De tous côtés on assiste aux soubresauts des complots ourdis par les prêtres, les capitaines, les nobles, les esclaves et les êtres monstrueux qui œuvrent pour les différents prétendants au Trône de fer. Il est l’heure pour chacun d’affronter son destin.

 

Six ans que les fidèles lecteurs de George R.R. Martin attendaient ce livre ! C’est dire l’attente qui précédait la publication internationale de ce cinquième opus de la saga A Song of Ice and Fire (titre français : Le Trône de Fer), débutée en 1996. Selon un système bien rôdé de chapitres alternés, chacun d’entre eux correspondant au point de vue d’un seul protagoniste, G.R.R. Martin orchestre avec minutie et talent sa grande fresque épique. La force du Trône de fer est d’offrir au lecteur un univers riche et cohérent, aux multiples rebondissements, où la psychologie fouillée des personnages s’apprécie à l’aune des enjeux stratégiques de la lutte pour le pouvoir. A noter : le fil narratif de A Dance With Dragons se dévide en parallèle au précédent opus de la saga, A Feast for Crows. Si quelques chapitres peuvent décevoir, il n’en conserve pas moins une envergure pour l’instant inégalée dans la fantasy contemporaine.

 

Un épais pavé à savourer en anglais, en attendant une première traduction française début 2012.

 

 

Par Matthieu Roger

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Fictions
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite