Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 18:00

Éditions Tallandier, 2017

 

 

 

Nous avions déjà chroniqué sur ce site cet ouvrage, dans le quel Bevin Alexander démontre l’universalité et l’applicabilité des principes stratégiques énoncés par Sun Tzu dans son Art de la guerre, sur une période s’écoulant de la bataille de la campagne de Saratoga (1777) à la guerre de Corée (1950-1953). Les Éditions Tallandier republient aujourd’hui Sun Tzu ou l’art de gagner des batailles au sein de leur collection Texto, dans un format plus petit, plus proche du poche. Reprenant la très bonne traduction de Jacques Bersani, cette nouvelle version propose en fin de livre d’abondantes notes explicatives qui viennent approfondir les enjeux exposés au fil des conflits traités. Voilà un panorama tactique et stratégique constituant un excellent complément de compréhension de l’approche indirecte chère à Liddell Hart, et qui, de plus, nous éclaire sur certaines opérations militaires un peu oubliées comme les batailles de Saratoga (septembre-octobre 1777) ou l’opération amphibie d’Incheon (septembre 1950).

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Stratégie militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite