Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:27

Éditions Perrin, 2010

cover-gouverner.jpg

 

 

 

Thierry Sarmant est issu de l’École nationale des chartes où il a obtenu le diplôme d'archiviste paléographe en 1993. Docteur en histoire et conservateur au Musée Carnavalet, il s’est notamment penché sur la figure de Louvois, auquel il a consacré plusieurs études. Mathieu Stoll est également un ancien élève de l'École nationale des chartes. Il est docteur en histoire et conservateur à la bibliothèque de la Sorbonne.

 

Régner et gouverner – Louis XIV et ses ministres étudie les relations entre Louis XIV et ses ministres. On y apprend comment s'effectue l'exercice du pouvoir dans ce gouvernement, au travers de Conseils et de leur organisation. Les Conseils désignent un ensemble d'organes collégiaux, institutionnalisés et permanents, chargés de préparer les décisions du roi et de guider son avis. Le Conseil se spécialise en formations différentes selon la nature des affaires à traiter. Les Conseils de gouvernement (Conseil d’en-Haut, Conseil royal des finances et Conseil des dépêches, qui se tiennent au Cabinet du roi) diffèrent des Conseils de justice ou d’administration (qui sont chargés des affaires contentieuses et présidés par le chancelier de France). Le roi ne se rendait jamais à ces derniers, mais tous les arrêts qui en émanaient étaient réputés provenir de sa personne. On disait d'ailleurs du chancelier qu'il était « la bouche du roi ». Les auteurs montrent bien dans quelle mesure les Conseils de gouvernement sont le lieu secret de la circulation de l’information, des nominations, des délibérations. Le rythme hebdomadaire de ces Conseils cadence le travail des ministres et des secrétariats. De fait, le travail du roi est multiple, puisqu’il comprend de larges consultations, la réunion des conseils, des entretiens en tête-à-tête, des séances de travail sur dossiers. Après 1691 le Conseil du roi conserve une place centrale, mais le secrétaire d’État de la guerre n’y siégeant plus, le roi prend des décisions militaires en dehors du Conseil, dans le cadre informel de discussions en tête-à-tête ou via correspondances avec ses généraux. Il devient alors pleinement le chef de ses armées. En revanche, les Affaires étrangères comme les Finances restent débattues en Conseil.

 

Cet ouvrage permet de mieux connaître l'importance que revêtirent les Conseils dans le cadre des relations entre Louis XIV et ses ministres, puisque le roi tient chaque jour conseil. Y sont exposés l'agencement de la structure politique sous Louis XIV, de même que les composition et fonctionnements spécifiques des différents Conseils.  Même si Louis XIV ne gouverne pas seul, il reste in fine l’arbitre de toute décision. Il est alors son propre premier ministre pris dans la gestion quotidienne d’une multitude d’affaires.

 

 


Par Pierre Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite