Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 18:19

Éditions Akileos, 2011

cover-operation-soleil-de-plomb.jpg

 

 

On prend les mêmes et on recommence ! Après Block 109 et Étoile rouge, Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat nous offrent un nouvel album qui ne déçoit pas. On y retrouve ce coup de crayon énergique et ce goût pour l’uchronie qui font de leur binôme un des plus doués de la bande dessinée actuelle. Cette fois-ci l’histoire prend place en février 1947, au Congo, alors que les Nazis contrôlent plus des trois-quarts du continent africain. Une bande de prisonniers de droit commun est envoyée par la SS d’Heydrich afin d’éradiquer un groupuscule de résistants locaux emmenés par le général Leclerc. Les deux protagonistes d’Opération Soleil de plomb sont les deux officiers allemands chargés d’encadrer cette « task force » pas comme les autres. À travers la jungle congolaise, ils poursuivent un ennemi insaisissables, et pour cause…


Tout se savoure dans ce nouvel album. Les dessins sont magnifiques, et certaines planches m’ont parfois rappelé les couleurs intenses du film Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. Le choix du papier glacé permet d’ailleurs de rehausser ces superbes coloris. Le scénario est plus riche que dans Étoile rouge : les personnages ne sont pas manichéens, plusieurs excellents rebondissements viennent rythmer le récit, et les thèmes du racisme, de l’indigénat et la haine apparaissent en filigrane. Quant à la mise en perspective historique, elle ne peut qu’enthousiasmer les passionnés d’histoire militaire. Le contexte uchronique imaginé par les deux auteurs est tragique, puisqu’il confronte l’humanité à l’hégémonie nazie et aux exactions de ses sicaires. Rappelons le postulat de départ : Hitler est assassiné en 1941 et l’utilisation de l’arme atomique par les Nazis leur a permis de prendre le contrôle de toute l’Europe et de l’Afrique. On retrouve dans Opération Soleil de plomb la lutte de pouvoir interne qui constitue la trame de Block 109, opposant les SS d’Heydrich à l’Ordre teutonique dirigé par Zytek.

 

Bravo à Vincent Burgeas et Ronan Toulhoat pour cette nouvelle réussite graphique, qui mêle intelligemment histoire et suspens narratif ! En guise d’amuse-bouche, vous pouvez admirer quelques planches de l’album ICI.

 


Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Arts et histoire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite