Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:09

Éditions Ouest-France, 2009


cover-objets-emoins.jpg

 

 

 

L’historien François Bertin a parcouru les collections de la Réunion des Musées Nationaux et a choisi d’en exhumer 111 objets symboliques, afin de ressusciter les évènements importants de l’histoire de France. L’ouvrage présente par exemple, entre autres, le trône royal de Charlemagne à Aix-la-Chapelle, une arbalète à jet ayant appartenu à Catherine de Médicis, le manuscrit de révocation de l’Édit de Nantes, le registre du procès-verbal du serment du Jeu de paume, la lame géante de la guillotine, l’un des cinq masques mortuaires de Napoléon, le micro de la BBC utilisé par le général de Gaulle lors de l’appel du 18 juin 1940… Mais ces 111 photos ne sont que le prétexte pour aborder chronologiquement les grandes pages de l’Histoire, au fil des dates, des récits et des citations qui viennent les mettre en perspective. Grâce à la multitude d’illustrations et notices proposées, ce livre réussit à nous faire voyager dans le temps. Une page, une date, une image, un fait marquant : une manière certes réductrice mais ludique et sans prétentions de réviser notre histoire nationale.

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite