Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 14:05

Presses de la Cité, 1965

cover-les-heretiques.JPG

 

 

Saint-Loup, de son vrai nom Marc Augier, est un auteur dont le nom sent le souffre. Ancien sympathisant du Front Populaire de Léon Blum, Marc Augier change radicalement de cap en adhérant quelques années après, suite à sa rencontre avec Alphonse de Châteaubriant, aux idées du national-socialisme ! Convaincu que seule la lutte engagée par le nazisme contre le communisme permettra d’aboutir au retour d’un paganisme européen salvateur, il intègre la Légion des Volontaires Français (LVF) puis la Waffen-SS française en tant que correspondant de presse. Il est également responsable de la publication de Devenir, le journal officiel de la Waffen-SS française. Autant dire que le cursus politique accable lourdement l’homme, et c’est d’ailleurs ce qui lui coûtera le Prix Goncourt en 1953 lorsque Le Figaro Littéraire révèlera sa véritable identité. Cependant, bien que pénétré d’une idéologie indéfendable, Saint-Loup reste un écrivain de grand talent, au style vif et pénétrant. C’est ce qui fait de Les Hérétiques un livre des plus intéressants : déguisé en faux roman, celui-ci correspond à une retranscription réaliste des combats sur le front est dans lesquels furent engagés les Waffen-SS français au cours des années 1944 et 1945. Il faut en effet savoir qu’avec l’extension de la lutte contre le bolchevisme des contingents issus de tous les pays d’Europe rejoignirent les rangs de la Waffen SS à partir de 1941 : Danois, Norvégiens, Finlandais, Baltes, Hollandais, Belges, Suisses, Français… Les Hérétiques constitue alors en quelque sorte le testament opérationnel de ces Français égarés dans les affreux méandres de l’idéologie aryaniste. Des étendues glacées de la Poméranie et de Silésie jusqu’aux derniers combats dans Berlin, on suit avec effroi et incompréhension la descente aux enfers de cette division Charlemagne dont la seule raison de vivre se résumait à se battre pour tuer ou mourir.

De par sa narration sèche et nerveuse et la narration externe mise en place, cet ouvrage confine parfois au genre documentaire. Le lecteur se retrouve dès lors au cœur des combats, aux côtés de Français de la LVF, de la Milice et de la Waffen-SS dont la haine des Soviétiques n’a d’égale que l’ardeur guerrière, et peut même parfois être tenté d’admirer la témérité de ces soldats d’élite. Mais on ne peut ni ne doit faire abstraction de la cause abominable que ces soldats, tous volontaires, défendirent de leur plein gré jusqu’à la mort. Plus qu’un récit de guerre Les Hérétiques est en fait un manifeste du fanatisme guerrier et demande un certain recul, tant la violence des faits d’armes qui y sont décrits est prégnante. Un ouvrage édifiant, passionnant du point de vue de la stratégie et de la tactique adoptées par les deux camps sur le front de l’est, mais dont on sort éreinté.

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire militaire
commenter cet article

commentaires

Tietie007 13/09/2013 19:06


Ce livre est quasiment introuvable.

Matthieu Roger 15/09/2013 13:24



En effet, on ne peut plus se le procurer que d'occasion.



Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite