Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 23:31

Éditions Armand Colin, 2007

cover-la-guerre.jpg

 

 

 

Dans La Guerre, Barthélémy Courmont, docteur en sciences politiques et chercheur à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), dresse un panorama historique extrêmement synthétique de l’évolution de la guerre à travers les âges. Il entend ici mêler l’étude de la pensée théorique de ce phénomène et de son évolution historique, « en étudiant la transformation progressive de la guerre et, par voir de conséquence, l’évolution de la réflexion sur ses causes autant que sur ses objectifs ». Pour ce faire, il scinde son propos en quatre chapitres chronologiques : de la guerre antique à la guerre moderne, la Guerre froide, les conflits post-guerre froide, et l’époque contemporaine. Mais ce qui est intéressant c’est que l’auteur ne se limite à cette seule chronologie, puisqu’il émaille celle-ci de mises en perspectives historiques exposant les changements de paradigmes qui bouleversèrent l’art de la guerre. Ainsi il appuie constamment son propos sur ceux de chercheurs contemporains ou d’anciens stratèges. La bibliographie exposée en fin de livre s’avère judicieusement variée, et contient d’ailleurs plusieurs ouvrages déjà chroniqués sur ce blog, tels l’Anthologie mondiale de la stratégie de Gérard Chaliand Le fil de l’épée de Charles de Gaulle, ou encore L’Art de la guerre de Sun Tzu. Plus d’une trentaine de petits encadrés mettent en lumière tel ou tel penseur (Machiavel, Clausewitz, Raymond Aron…), telle ou telle notion (la chevalerie, la polémologie, la guerre propre…) ou évènement important (les Croisades, la bataille de Verdun, les attentats du 11 septembre 2001…).

 

De fait, La guerre constitue l’ouvrage par excellence pour quiconque voudrait de manière rapide embrasser les différentes problématiques soulevées par l’art de la guerre. Des guerres puniques au questionnement du terrorisme contemporain en passant par les mutations des guerres asymétriques, Barthélémy Courmont fournit à travers ce petit livre une pensée à la fois claire et concise, abordable pour le néophyte. Il ne faut pas attendre autre chose de La guerre qu’une synthèse de l’évolution historique des formats et schèmes guerriers, mais celle-ci a le mérite de replacer dans son juste contexte chaque révolution des affaires militaires ayant à un moment ou l’autre ébranlé les nations. Bigrement intéressant.

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite