Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 19:17

Éditions Vuibert, 2012

cover-atlas-2013.jpg

 

 

 

À l’heure où les simples citoyens que nous sommes se trouvent ensevelis sous la masse immense des informations délivrées par les médias en tous genres, Internet et télévision en tête, difficile d’appréhender de manière précise les rapports de force géopolitiques qui sous-tendent aujourd’hui la mondialisation. Tentative bienvenue de décrypter ces processus, L’Atlas 2013 aborde chaque région du monde, pour les replacer l’une après l’autre dans le grand jeu diplomatique des relations internationales. Pour ce faire, la rédaction du Monde diplomatique a réuni une cinquantaine de journalistes et d’historiens, sous la direction Philippe Rekacewicz, (directeur du département de cartographie du Programme des Nations-Unies pour l’environnement), Martine Bulard (L’Occident malade de l’Occident, Fayard, 2010), Alain Gresh (blog Nouvelles d’Orient), Catherine Samary (Institut d’études européennes) et Olivier Zajec (Institut de stratégie et des conflits). Ceux-ci nous proposent cinquante-six focus, tous déclinés de la même manière : un article synthétique d’une ou deux pages, systématiquement accompagné d’une mini bibliographie indicative et illustré par plusieurs cartes ou graphiques (170 sur l’ensemble de l’ouvrage). Comme on pouvait s’y attendre de la part de l’excellent journal qu’est Le Monde diplomatique, toutes les contributions sont de qualité et remettent les choses en place quant aux véritables enjeux géopolitiques de ce début de XXIe siècle.

 

Découpé en cinq chapitres respectivement intitulés « Fractures », « Ainsi change la planète », « Des anciennes aux nouvelles puissances », « Guerres sans fin » et « Convulsions et résistances », L’Atlas 2013 aborde tous les sujets possibles et inimaginables : politiques énergétiques, rivalités et luttes d’influence régionales, flux économiques et financiers, conflits inter- et infra-étatiques, migrations démographiques, etc. C’est le chapitre 4 « Guerres sans fin » qui m’a le plus passionné, car il offre un panorama vraiment complet sur tous les conflits actuels. Opérations de maintien de la paix en cours, chaos du Proche-Orient, piège afghan, bourbier pakistanais, insécurité de la Corne de l’Afrique, cas épineux de la Palestine, enracinement d’Al-Qaïda au Sahara, partition de la Corée, violence du narcotrafic au Mexique, néo-colonialisme chinois en Afrique, tensions territoriales en mer de Chine méridionale, chaudron caucasien, instabilité des Balkans, tout est ici traité avec la plus grande des clartés ! Comme l’énonce fort justement la quatrième de couverture : « sous l’effet de la plus grave crise économique mondiale depuis 1929, le monde ne cesse de se recomposer sous nos yeux ». Ayons au moins l’intelligence d’évacuer tout nombrilisme européano-centré.

 

 


Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Relations internationales
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite