Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 02:33

Éditions Flammarion, 2000

couverture-encel.jpg

 

Publié en 2000, ce petit livre de poche est selon moi l’utilitaire par excellence de tout passionné d’histoire militaire. L’objectif de Frédéric Encel (docteur en géopolitique, consultant en risques-pays, enseignant à l‘Institut d’Études Politiques de Rennes) est ici de réunir de manière non exhaustive les grands stratèges militaires et batailles qui ont fait l’Histoire avec un grand H. C’est pourquoi il indique lui-même dès l’avant-propos que L’art de la guerre par l’exemple se veut un outil de compréhension et non énième manuel de stratégie globale. C’est à cette fin qu’il catégorise les grandes figures de l’histoire en théoriciens, stratèges et capitaines, certains hommes comme Napoléon Bonaparte pouvant bien évidemment se prévaloir des trois qualificatifs. Le travail de sélection de Frédéric Encel, toujours difficile et quelque peu arbitraire, a privilégié « ceux qui se sont distingués par des initiatives ou écrits particulièrement originaux et/ou novateurs ». On peut ainsi retrouver des figures méconnues du grand public, telles que Folard, Puységur de Saxe, Mahan, ou encore Hassan Ibn Saba.  En ce qui concerne la présentation chronologique des batailles, il opte là aussi pour une catégorisation ternaire : caractère décisif au regard d’un conflit ou d’une époque, dimension novatrice, et enfin valeur symbolique ou mythique. Les affrontements entrant dans cette dernière catégorie (Crécy, Marignan, Pavie, Lépante, Sadowa, Bataille d’Angleterre, Midway, Diên Biên Phu, Guerre du Yom Kippour) sont particulièrement bien mises en perspective en ce qu’elles révèlent l’évolution de la prise en compte dans l’environnement à travers les âges. Alors que la furia francese des chevaliers du Roy de France se brise sur les redoutes dressées par les archers gallois aux XIVe et XVe siècles, Sadowa introduira dès 1866 la tranchée comme la technique défensive typique des armées occidentales, et ce pour de nombreuses décennies.

La force de cet ouvrage réside dans sa capacité à mettre en en lumière de manière synthétique les grands courants de pensée militaire et leurs applications ou non sur les champs de bataille. Et cela grâce à une contextualisation de l’événement à la fois claire et concise.  Bref, un livre qui ravira autant les néophytes qu’il remettra en question nos présupposés stratégiques.

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Stratégie militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite