Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 14:24

Grasset, 2009

10-jours.jpg

« Le jour où Gazprom lancera une OPA sur Total.

Le jour où la Chine envahira Taïwan.

Le jour où l’Écosse déclarera son indépendance.

Le jour où Google rachètera le New York Times pour un dollar.

Le jour où l'euro vaudra 2,5 dollars.

Le jour où Israël attaquera les installations nucléaires iraniennes.

Le jour où la France comptera plus d’habitants que l’Allemagne.

Le jour où les Asiatiques rafleront tous les prix Nobel.

Le jour où le terrorisme menacera de faire exploser une arme nucléaire tactique.

Le jour où les jeunes mâles blancs se révolteront. »

 

Dès son introduction Alain Minc précise que chacun de ces dix scénarios – plutôt improbables si ce n’est celui où la France devient plus peuplée que son voisin d’outre-Rhin – est à entendre comme une métaphore illustrant un « enjeu clef de l’avenir, à court, moyen ou long terme ». L’idée de la prospective est intéressante, d’autant plus qu’elle aborde des domaines aussi divers et variés que l’économie, la défense, l’information ou encore les connaissances. Mais le problème c’est qu’on a l’impression, au fil des chapitres, que ces dix scénarios ne sont que le prétexte, pour l’auteur, d’exposer une vision du monde qui se débat dans sa nature éparse et inconsistante. Alain Minc ne réussit jamais à nous embarquer dans ses histoires et, plus embêtant, les réflexions qu’il en tire relève bien souvent du tout venant. Pas besoin en effet d’être grand clerc pour évoquer – car il s’agit bien dans cet ouvrage d’évoquer, et non pas d’étudier – les affres de la globalisation financière ou du terrorisme international. Tirer des plans sur la comète pour ensuite défoncer des portes ouvertes, voilà un procédé littéraire qui ne suscite guère que la perplexité du lecteur et qui nous fait attendre avec impatience le jour où Alain Minc engagera enfin une pensée surprenante et novatrice.

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Relations internationales
commenter cet article

commentaires

Maud Valnet 04/09/2010 20:26


Ca m'apprendra à lire en diagonale, tu as failli me faire peur ;)

Sinon je me demandais si tu avais déjà eu l'occasion de lire Philippe Muray ? Outre le fait que cet auteur soit le nouveau spectacle de Fabrice Luchini (qui est un excellent lecteur, il faut lui
reconnaitre au moins cette qualité !), j'ai lu quelques extraits de sa poésie ("Minimum Respect" je crois le nom du recueil; pas pu l'acheter pour le moment), et je pense que cela pourrait
t'intéresser !


Matthieu Roger 06/09/2010 22:29



J'aime beaucoup Fabrice Luchini dont j'ai d'ailleurs vu le dernier spectacle sur la poésie de Baudelaire à l'Opéra de Marseille. Par contre je ne connais pas Philippe Muray, je vais aller me
renseigner...



Maud 04/09/2010 20:18


Moui, enfin "la révolte des jeunes mâles blancs", ça n'a rien de bien novateur, ça fait même carrément Action Française !! Mais c'est peut-être mon aversion de Minc qui parle là... ;)

Site très intéressant sinon, continue comme cela !!


Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite