Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 12:57

Éditions Perrin, 2012

cover-comprendre-la-guerre.jpeg

 

 

Voilà un petit livre qui mérite indéniablement que l’on s’y attarde. Laurent Henninger, chargé d’études à l’Institut de recherche stratégique de l’école militaire (Irsem), membre du comité de rédaction du magazine Guerres et Histoire, et Thierry Widemann, également chargé d’études à l’Irsem, y décortiquent en cinquante articles la notion de guerre, son histoire, ses évolutions saillantes et toutes ses acceptions connexes. Rejetant d’emblée toute prétention à l’exhaustivité, ils entendent ici proposer « un parcours du phénomène guerrier, à l’issue duquel la nature et les implications de celui-ci seront devenues plus évidentes, et les concepts plus précis », et délivrer ainsi un « court manuel d’initiation à l’histoire militaire et à la pensée stratégique en général » (p. 9). Chaque article ne dépasse pas les trois pages, ce qui rend la lecture de ce livre au final très rapide, bien qu’on n’ait jamais l’impression que les différents sujets évoqués soient survolés. Le exposés des deux auteurs, répartis en trois grands chapitres intitulés « La guerre et l’État », « L’art de la guerre » et « Les hommes et les armes », s’avèrent concis mais toujours riches en références et pistes de réflexions. Même si ce livre est à l’évidence destiné au grand public curieux de la chose militaire, le connaisseur en stratégie ou histoire militaire n’en trouvera du plaisir à repenser la guerre au moyen des focales originales proposées par les deux auteurs. Je pense notamment, entre autres, aux articles traitant de la « Sanctuarisation », des « Blocages et enlisements », de « L’insaisissable réalité du choc », de « La virtus », ou bien encore des « Armes en système ». Autant de portes d’entrée et de sorties replaçant les principales étapes de la pensée stratégique dans le contexte cutlurel ayant permis leur émergence. Comprendre la guerre nous fait alors saisir la nécessité de replacer la guerre à l’intersection des différentes sciences sociales : histoire, sciences politiques, économie, anthropologie, etc.

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Stratégie militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite