Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 21:16

Éditions Argos, 2013

Breviaire-strategique072.jpg

 

 

Explorer toutes les ramifications de la notion de stratégie en seulement 555 axiomes, tel est le pari fou que relève Hervé Coutau-Bégarie dans ce Bréviaire stratégique. Mais précisons avant tout chose, pour ceux qui ne le connaitraient pas encore, que celui-ci est un grand Monsieur de la pensée stratégique. Comme l’indique Olivier Zajec dans sa préface, Hervé Coutau-Bégarie, décédé en 2012, n’était autre que « le plus grand spécialiste de la stratégie navale en France, d’ailleurs reconnu comme tel par ses collègues étrangers ». Et de rappeler l’œuvre colossale de celui qui fonda l’Institut de Stratégie Comparée, devenu en 2010 l’Institut de de Stratégie et des Conflits : 25 ouvrages personnels, 12 directions d’ouvrages collectifs, 73 articles et chroniques de presse, 42 préfaces, 93 articles de revues, 200 comptes rendus d’ouvrages, et la liste est loin d’être finie ! Le plus fort reste que la qualité fut toujours au rendez-vous de la quantité, tant Coutau-Bégarie se distingua par la pertinence de ses analyses et la profondeur encyclopédique de ses connaissances.

 

Son Bréviaire stratégique fait œuvre de définition au sens premier du terme, dans la mesure où il explore tous les faisceaux de sens, sans exception, qui constituent la pensée stratégique militaire. En enchaînant 555 axiomes exprimés simplement en une ou deux phrases, l’auteur développe une pensée stratégique complète, multiple et panoramique de l’art de la guerre. Il enchaîne les concepts avec une clarté et une concision bluffantes, sans jamais oublier d’énoncer ses sources et ses références théoriques. Dix chapitres (« De la stratégie pure », « De la science stratégique », « De la méthode stratégique », « Des principes stratégiques », « Des cultures stratégiques », « De l’art stratégique », « De la stratégie nucléaire », « De la stratégie maritime », « De la stratégie maritime », « De la stratégie aérienne », « Du stratège ») viennent scander cette marche en avant vers l’essence de la stratégie, à savoir l’étendue infinie des frictions venant perturber et complexifier l’état de guerre. Si les 555 principes ainsi énoncés ne constituent pas en soi des solutions intangibles, elles suggèrent au stratégiste l’état d’esprit dans lequel celui-ci doit chercher la solution. Soulignons tout de même que seuls les lecteurs munis de connaissances solides en histoire et stratégie militaires seront à même d’apprécier la multiplicité des références et des renvois théoriques présents à chaque page. Voilà qui vient justifier le soixante-quatorzième axiome de ce Bréviaire stratégique : « Il appartient à chacun de constituer sa bibliothèque stratégique personnelle, dans laquelle il puisera les éléments de sa "boîte à outils" conceptuelle (Poirier). » (p. 37). Un conseil que n’ont pas fini de suivre Les lectures d’Arès…

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Stratégie militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite