Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 20:50

Le Monde, hors-série d’octobre 2013

 

cover hors serie un siecle de guerre

 

 

Le Monde nous propose ce mois-ci un très intéressant hors-série consacré à la guerre aux XXe et XXIe siècles. Scindé en quatre grandes parties intitulées « Faire la guerre », « Vivre la guerre », « Raconter la guerre » et « L’art de la guerre », on y retrouve les interventions de certains des meilleurs spécialistes français des conflits armés, tels Gérard Chaliand, Hervé Drévillon, Michel Goya, Pierre Grumberg, Laurent Henninger, ou encore Thierry Widemann. Un gage de qualité appréciable qui vient étoffer la volonté de balayer le plus grand champ possible des problématiques militaires contemporaines : l’art de la contre-insurrection, la prégnance du droit international, les nouvelles technologies, la relation entre une nation et son armée, la cartographie, l’évolution de la pensée stratégique, etc. Le premier article, qui est en fait un entretien avec Gérard Chaliand, pose d’entrée un paradoxe crucial : si les sociétés occidentales ont acquis un avantage technologique certain en termes de capacité technique et mécanique de destruction, celles-ci doivent maintenant faire face à des opinions publiques ne cautionnant plus aucune perte humaine, ainsi qu’à des ennemis non-occidentaux rompus au jeu des conflits asymétriques. C’est là la principale mutation opérée tout au long d’Un siècle de guerres : après l’apogée des affrontements inter-étatiques et leur inclusion des civils dans la guerre (Première Guerre mondiale et Seconde Guerre mondiale), la bataille entendue dans son acception classique a disparu au profit de déflagrations polymorphes mais tout aussi meurtrières (guérillas, raids, conflits urbains, opérations ultra-localisées, interventions dites humanitaires, pollinisations extra-frontalières, etc.). Ce qu’entend montrer ce hors-série, c’est que cet état de fait possède des répercussions sur des champs aussi divers et variés que l’éthique, les relations internationales, les neurosciences, les flux économiques, la chirurgie, les médias, le cinéma… À noter l’excellent article « Cartographier les batailles » (p. 80-83) de Delphine Papin, qui prend exemple sur la guerre actuelle en Syrie pour rendre compte de la complexité des enjeux qui entourent la cartographie des conflits, entre nécessité d’analyse extrêmement précise des données et prévention des manipulations potentielles permise par les représentations géographiques de la guerre.

 

Dans la quatrième et dernier grand chapitre de ce hors-série, Thierry Widemann nous propose des extraits de dix des plus grands textes de stratégie militaire. On y retrouve L’art de la guerre de Sun Tse, De la guerre de Carl von Clausewitz, La Guerre totale d’Erich Ludendorff, Stratégie de Basil H. Liddell Hart, Problèmes stratégiques de la guerre de partisans contre le Japon de Mao Zedong, Paix et guerre entre les nations de Raymond Aron, La notion de politique : théorie du partisan, de Carl Schmitt, De la Grande Guerre au totalitarisme : la brutalisation des sociétés européennes de George L. Mosse, Stratégie théorique III de Lucien Poirier, et Le Modèle occidental de la guerre de Victor Davis Hanson. Le néophyte en stratégie militaire pourra y trouver là, de même qu’en bibliographie finale, quelques premières pistes de lectures incontournables. 

 


Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Histoire militaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite