Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 19:32

Éditions Actes Sud, 2006

 

 

Bien qu'il ait été publié en 2006, il y a déjà de cela treize ans, Eldorado est un livre d'une brûlante actualité. Il raconte en effet les destins croisés de Salvatore Piracci, capitaine d'un navire garde-côte dans les eaux siciliennes, et de Soleiman, jeune émigré soudanais cherchant à tous prix à accoster sur le continent européen. Alors que le premier sent monter en lui un dégoût profond et viscéral pour son métier, qui se résume in fine à intercepter les embarcations remplies d'immigrés dérivant vers l'Italie, le second, qui laisse derrière lui frère et mère, rêve d'une nouvelle vie. Leur parcours va soudainement prendre des chemins de traverses que l'un et l'autre n'auraient pu imaginer, dans des circonstances pour le moins dramatiques.

 

Laurent Gaudé, dont nous avons déjà souligné sur ce site la qualité du style d'écriture et la puissance d'évocation, réussit avec Eldorado un nouveau tour de force littéraire. Nous nous retrouvons littéralement happés par les destins des deux protagonistes, qui incarnent chacun à leur manière les faces d'un dé pipé. Car les jeux sont courus d'avance : l'Europe n'est pas une terre d'accueil des flux migratoires, et ses rives ne sont atteintes qu'au prix du sang, de la misère et du désespoir. Eldorado, à l'instar du passionnant roman graphique L'Odyssée d'Hakim de Fabien Toulmé (Éditions Delcourt, 2018-2019), nous transporte dans l'univers sordide des passeurs de migrants, qui n'hésitent pas à abuser et à jouer avec la vie de ces femmes et hommes qui ne peuvent plus faire marche arrière. Saisissant, poignant, bouleversant, ce récit narre l'absurdité d'une Méditerranée à la dérive, où les vies individuelles valent moins que le principe utopique d'une préservation des frontières inviolées. Et Laurent Gaudé d'introduire, au fil des pages, les tentatives désespérées d'un nouveau vivre ensemble, d'un nouveau partage des terres promises. Voilà un point de vue que  Marielle Macé ne renierait pas, elle qui dans Sidérer, Considérer (Éditions Verdier, 2017) lançait une injonction à déplacer notre focale pour analyser la présence des migrants au sein de notre quotidien, en mêlant considération, compassion et lutte en faveur de ces exilés d'un genre nouveau.

 

Eldorado est un roman à lire d'urgence, un roman qui ne pourra pas vous laisser insensible ! Une nouvelle preuve, s'il en était encore besoin, de l'importance incontournable de son auteur au sein du champ littéraire français contemporain.

 

 

Par Matthieu Roger

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite