Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 14:35

Les Moutons électriques, 2015

 

 

 

Si cela n'est déjà fait, il vous sera difficile de vous procurer cet ouvrage, car son tirage effectué à seulement deux mille exemplaires est désormais épuisé. Pas étonnant du tout si l'on considère la qualité de cette édition limitée entreprise par Les Moutons électriques en association avec Elbakin, dont l'exposition encyclopédique des grands auteurs du merveilleux cohabite au côté d'une iconographie riche, superbe et originale. De nombreux spécialistes du genre, parmi lesquels on retrouve avec grand plaisir Ugo Bellagamba et Jean-Philippe Jaworski, ont accepté tour à tour de donner leur éclairage sur les grands écrivains - parfois illustrateurs - de fantasy. Après que l'introduction ait défini ce registre littéraire de plus en plus en vogue, défile sous nos yeux l'oeuvre de ces grands conteurs à l'imaginaire si fertile : Les Mille et Une Nuits, Perrault, Anderson, Lewis Caroll, J.R.R. Tolkien, Robin Hobb, G.R.R. Martin, etc. J'ai été ravi de retrouver leurs grands mythes qui ont bercé si longtemps mes lectures de l'imaginaire, mais le plus intéressant, avec ce grand panorama illustré, c'est sans doute de découvrir ces auteurs qui nous sont inconnus, et dont les notices biographiques suscite chez nous une curiosité inextinguible et soudaine, cette envie immédiate d'appréhender un nouvel univers, de feuilleter les pages à la rencontre de nouveaux héros. Arthur Rackham, Mervyn Peake, Micharl Moorcock, Neil Gaiman, autant de noms jusqu'alors inconnus, autant d'invites pour de nouveaux voyages. On regrettera seulement que quelques grandes figures incontournables comme Glen Cook aient été oubliés, mais nul panorama ne peut in fine prétendre à l'exhaustivité.

 

Ce panorama illustré de la fantasy et du merveilleux constitue un must have que tout amoureux des écritures de fiction se devrait de posséder. Un beau livre dans lequel on se replonge avec gourmandise, "au coeur du légendaire, du féérique, de l'épique et du merveilleux". Captivant !

 

 

Par Matthieu Roger

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite