Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 18:00

Pocket, 2008

 

 

Sous un format poche, les éditions Pocket nous présentent ici un recueil de contes écrits entre 1916 et 1973 par J.R.R. Tolkien. Premier tome d’une trilogie intitulée Histoire de la Terre du Milieu, les contes et poèmes y sont classés et annotés par Christopher Tolkien, fils de l’illustre auteur. Christopher Tolkien adjoint à chaque récit des explications fouillées permettant de contextualiser la narration. Il met ainsi en ordre les idées de son père et s’attache à ce que tous les contes se suivent de manière logique et chronologique, bien que certains aient été écrits sur plusieurs dizaines d’années d’écart. Ces légendes épiques narrent la création de l’univers de Tolkien, tant sur le plan géographique - la création de la Grande Terre bordée des mers extérieures, ou bien encore la plus connue Terre du milieu, où se déroulent ses plus grandes oeuvres comme Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit - que sur le plan anthropologique - l’arrivée et l’évolution des différents peuples vivant sur ces terres. En s’inspirant de la mythologie mais aussi de l’époque à laquelle vécut l’auteur, notamment la Première Guerre mondiale qui le marqua profondément, J.R.R. Tolkien nous transporte dans un monde ancestral, héroïque et magique.

Malgré quelques difficultés à me plonger dans ce recueil à cause du style d’écriture et d’une narration plutôt complexes (phrases parfois traduites en vieux français, nombreux personnages parachutés au cours du récit sans présentation préalable, héros aux noms multiples, etc.), les contes et poèmes s’enchaînent et m’ont complètement immergé au coeur d’histoires épiques. Un livre plutôt réservé aux mordus de l’univers tolkienien, dont je suis désormais avide de connaître tous les aboutissants.

 

 

Par Nathan Godin

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Fictions
commenter cet article

commentaires

Angelilie 14/03/2017 14:01

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.

Matthieu Roger 17/03/2017 12:08

Merci à vous ! Etes-vous autant adepte de la lecture de la photographie ?

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite