Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 17:15

Éditions Steinkis, 2015

 

 

 

 

 

Sous les lignes noires et brutes se dessine le destin de deux enfants, Maryam et Vartan. Le récit débute en mai 1915, au moment où débute le génocide des Arméniens. La promesse d'un jeune Turc à son père mourant va le conduire à escorter deux jeunes Arméniens chez leur oncle afin de les mettre à l'abri. Engagement d'un vieil homme né dans un Empire Ottoman aux multiples cultures, difficile à accepter pour son jeune fils qui grandit, lui, en même temps que le mouvement Jeunes Turcs.

Mais apparaît également le problème de la mémoire, de l'appartenance à une communauté dont un Arménien ne peut se réclamer encore aujourd'hui en Turquie, et du silence pesant de ceux qui osèrent en sauver quelques-uns. L'assimilation forcée se trouve tue, cherchant à faire disparaître toute trace de culture arménienne en Turquie. Voilà qui rend encore plus difficile cette quête d'identité apparaissant comme une problématique de plus en plus importante et actuelle pour les jeunes Arméno-Turcs.

 

 

Par Thomas Roger

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger
commenter cet article

commentaires

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite