Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 15:04

Les Presses Universitaires de France, 2012

 

 

En ces temps sombres où la bêtise s'impose comme une philosophie de vie, voilà un opuscule profondément moderne ! À travers Les lois fondamentales de la stupidité humaine, Carlo Cipolla nous décrit le fonctionnement de la société en dégageant quatre grandes catégories dans lesquelles il classe les individus : les crétins, les intelligents, les bandits et les stupides. Ils se démarquent les uns des autres par l'effet de leurs actions individuelles sur l'ensemble de la société. Ainsi, celles d'un crétin entraînent des pertes pour lui et des gains pour autrui, l'être intelligent agit de manière à procurer un bénéfice à tous, le bandit n'envisage que son seul avantage, quant à l'être stupide ses actions engendrent des pertes pour les autres sans aucun profit pour lui-même. Partant de ce principe, chaque être humain se situe irrémédiablement dans un de ces cercles. Il tire ensuite cinq lois fondamentales et leur impact sociétal pour conclure son propos par ce simple constat : tous nos déboires ont la même origine, la stupidité humaine ! Ce truculent brûlot, égratignant sans compter le fléau que représente la bêtise pour l'humanité, met en évidence que les êtres stupides sont légion, mais aussi que ce caractère ne s'apprend pas, celui-ci est inné. En ce sens, il est impossible de les manipuler puisque leur comportement s'exprime hors de toute pensée rationnelle.

 

Traité d'un ton absurde et plein d'humour, ce petit chef-d’œuvre sans prétention de l'historien économique italien vaut le coup de perdre quelques instants à le lire. Avec ses 72 pages étayées de graphiques à la portée de tous, il est rapidement dévoré et son sujet inattendu ouvre une réflexion mélangeant philosophie, économie et sociologie tout en restant un traité à la portée ludique. L'auteur nous offre, sous un aspect d'étude scientifique, un essai sans chiffres ni sources, qui a comme vertu de prouver qu'il est possible d'extraire des lois sur tout et n'importe quoi ! Formidablement bien pensé, si en finissant l'ouvrage on en conclut que les individus stupides sont supérieurs en nombre, celui-ci a surtout le mérite de mettre en garde contre les théories ineptes foisonnantes !

 

 

Par KanKr

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu Roger - dans Culture(s)
commenter cet article

commentaires

Pierre 21/01/2016 16:51

Merci pour ce conseil judicieux.

Recherche

Rhapsodie

Mon âme et mon royaume ont pour vaisseaux les astres

Les cieux étincelants d’inexplorées contrées

Ébloui par l’aurore et ses nobles pilastres

J’embrasse le fronton du Parthénon doré

 

 

Frôlant l’insigne faîte des chênes séculaires

Je dévide mes pas le long d’un blanc chemin

À mes côtés chevauche le prince solitaire

Dont la couronne étreint les rêves de demain

 

 

Au fil de l’encre noire, ce tourbillon des mers

Ma prose peint, acerbe, les pennons désolés

D’ombrageux paladins aux fronts fiers et amers

Contemplant l’acrotère d’austères mausolées

 

 

Quiconque boit au calice des prouesses épiques

Sent résonner en lui l’antique mélopée

Du chant gracieux des muses et des gestes mythiques

Qui érigent en héros l’acier des épopées

 

 

Par Matthieu Rogercasque-hoplite